À Propos

À Propos Thétis
À Propos

Nos activités ont débuté en 2002 et l’entreprise a d’abord pris la forme d’une galerie d’art consacrée à la Science et aux civilisations.

Peu à peu, sous l’influence du gout des dirigeants, Eric Mickeler et Eric Geneste, l’activité s’est progressivement déplacée vers le secteur de la paléontologie commerciale qui a fini par devenir une activité centrale tant le succès a été phénoménal.

Eric Geneste se consacre alors, au sein de leur association professionnelle, à la vente privée, tandis qu’ Eric Mickeler propose avec succès, ses services aux grands maisons de ventes aux enchères internationales Sotheby’s et Christie’s.

Eric Mickeler

Eric Mickeler

Eric Mickeler
Eric Mickeler, Curateur du Nouveau Musée des dinosaures de Prague qui s’édifie actuellement à une encablure des pistes d’envol de l’aéroport international de Prague semble avoir eu plusieurs vies.

Tout jeune il s’intéresse à l’entomologie, à la botanique et plus précisément à l’orchidophilie avec talent et énergie, puis à l’ornithologie tropicale, jusqu’à monter ses propres missions d’observation. Il parcourra ainsi la Guyane française, l’Asie du sud- Est, l’Indonésie et la Papouasie Nouvelle Guinée dans les années 1980.

Il restera dans les mémoires comme l’acclimateur d’espèces d’oiseaux encore très rares en Europe. Si cette passion, qu’il partageait avec certains de ses clients comme Son Excellence Cheik Saoud al Thani ne le quitte pas, il a vite été distingué par l’administration française qui a rapidement recours à ses services.

Dans le même temps, il relooke les ventes d’Histoire Naturelle à la française et développe en Europe les premières ventes de dinosaures au travers de sa collaboration avec Christie’s puis avec Sotheby’s.

Les dinosaures expertisés par ses soins s’envolent alors de Boston, à Prague, en passant par Madrid et Bruxelles.

Il favorisera aussi le prêt de spécimens de dinosaures et autres reptiles marins au Musée Paleospace de Villers sur Mer (France), au Musée océanographique de Monaco mais aussi celui d’un Allosaure au Musée Royal d’Histoire Naturelle de Bruxelles qui présentera un dinosaure avancé comme une nouvelle espèce par Eric Mickeler.

Point d’orgue d’une belle et longue carrière, le Musée Royal d’Histoire Naturelle de Bruxelles reconnaitra le sujet expertisé par Eric Mickeler comme une nouvelle espèce.

Si l’homme fréquente les terrains de fouille, du Liban jusqu’au Etats-Unis, on le trouve aussi dans les musées et co -rédacteur de nombreux ouvrages d’art sur les hopis et autres indiens. Un rapport à la Nature sans aucun doûte…

Eric Mickeler est un précurseur et nous vous invitons à suivre ses ventes avec Sotheby’s sur les places de Hong- Kong, Paris et New- York.
Eric Geneste

Eric Geneste

Eric Geneste
Eric Geneste est non seulement auteur de livres que l'on retrouve dans les librairies des Musées nationaux, mais est aussi un entrepreneur multiforme.

Débutant une belle carrière dans l'archéologie, il devient Conseil auprès de Maisons de vente aux enchères pour son expérience; il animera et développera des ventes aux enchères axées sur l'archéologie, les arts premiers puis très rapidement sur l'Histoire Naturelle qui le captive comme nous tous.

On le retrouvera aux côté d'Eric Mickeler pour la préparation de ventes aux enchères d'Histoire Naturelle, puis comme co-organisateur d'expositions sur les dinosaures, comme " les dinosaures du Collectionneur'', ''Trésor de dinosaures", ''Un dinosaure sur la tour Eiffel.

Geo de THÉTIS dont il est associé fondateur, il gère l'image de la société et le contenu de notre offre commerciale, lui permettant ainsi de proposer une multiplicité de services pendant la vente ou après la vente.

Avec Thetis, Eric Geneste professe que vous n'achetez pas qu'un dinosaure, vous achetez un outil ludique et promotionnel avec un mode d'emploi, une équipe prête à vous aider et un service après vente vous libérant d'un maximum de tâches.

Expert depuis 11 ans auprès de la maison de ventes Sotheby’s, Eric Mickeler rédige des catalogues de vente sur les dinosaures et conseille au sein de la toute nouvelle société THÉTIS, la restructuration portugaise de leurs anciennes sociétés, tous les grands collectionneurs de dinosaures mais aussi les entreprises qui souhaiteraient marquer leur différence et développer leurs activités commerciales grâce au dinosaure, connu comme un ambassadeur commercial de poids.

Eric Mickeler, l’une des figures de la Paléontologie Commerciale, omniprésent à travers des milliers de pages d’actualité sur internet, a proposé et réalisé des animations comme la présentation d’un Diplodocus à l’aéroport d' Heathrow en G.B, d’un Dinosaure Allosaure sur la tour Eiffel et une Exposition de Dinosaures au Grand Palais à Paris.
Il devient “Le Monsieur Haute Couture du Dinosaure” car les plus beaux dossiers de dinosaures mis en vente passent entre ses mains et sont sélectionnées par lui, pour être commercialisés par Thétis, au travers du Label Qualité Eric Mickeler Fossiles TM.

Label Eric Mickeler
Skinny, Exposition à l'aéroport de Londres Heathrow 2019
Skinny, Exposition à l'aéroport de Londres Heathrow 2019
 Tour Eiffel 2018, Exposition d'un Allosaure
Tour Eiffel 2018, Exposition d'un Allosaure

Curiosités

Premium Outlet - Aéroport de Prague 

L'un des musées privés de dinosaures les plus grands et les plus modernes au monde, le Dinosauria Museum Prague, ouvrira ses portes le 4 octobre 2021. Le musée des dinosaures de Prague est situé dans le complexe de l'aéroport POP de Prague-Tuchoměřice. Il offrira aux visiteurs un voyage dans le temps de 200 millions d'années dans un espace de 4 000 m2. Le point culminant sera un squelette de 24 mètres de long et vieux de 154 millions d'années d'un Diplodocus composé de plus de 90 % d'os d'origine. Il y aura également deux imposants Mosasaures et un Triceratops horridus. « Notre tricératops, que nous avons nommé Trik, est parmi les mieux conservés de sa catégorie. En raison des blessures cicatrisées visibles sur la tête, nous pensons qu'il a survécu à une attaque du prédateur le plus redouté de l'époque, le T-Rex », a déclaré le paléontologue du musée Štěpán Pícha à propos de la vie de Trik.
Triceratops, un Diplodocus exceptionnel

Les dinosaures comme ambassadeurs commerciaux dans le monde

Les nouvelles maisons de certains dinosaures THÉTIS dans le monde

Un dinosaure comme Skinny le Diplodocus, reste un emblème commercial pour une entreprise. C’est un moyen de communication puissant et de nombreuses entreprises à travers le monde ont choisi un grand fossile pour développer leur puissance commerciale:

 

CHÂTEAU VITICOLE DE MONTFRIN

CHÂTEAU VITICOLE DE MONTFRIN

Le CHÂTEAU VITICOLE DE MONTFRIN, a acquis un Mammouth sur l’expertise d’Eric Mickeler et cette entreprise a vu ses ventes augmenter de 30%.

NOVARTIS

dinosaure Allosaure

NOVARTIS, grand laboratoire, a décoré son campus avec un dinosaure Allosaure pour baigner les locaux d’une atmosphère scientifique et innovante propice à ses activités et à son image.

EXIMIUM

un crâne de Triceratops

Une Holding dénommée EXIMIUM, qui a opté pour un crâne de Triceratops, a déjà largement bénéficié de la curiosité de son public institutionnel.

JARDINS DE MARQUEYSSAC

Kan, un Allosaure

Kan, un Allosaure, a rejoint les Jardins de Marqueyssac en Dordogne pour devenir son ambassadeur commercial ou dirions nous culturel. Exceptionnellement complet, il est l'un des très rares squelettes d'allosaures, connus à ce jour, à présenter une telle intégrité et un tel état de conservation.

SOPREMA

mammouth

SOPREMA a vu ses collaborateurs très fiers de l’acquisition d’un autre mammouth, emblème de leur produit industriel.


À propos de Skinny - Trouver une peau de dinosaure est la plus belle découverte

Où il est dit que la peau de Skinny aurait fait probablement, avec ses écailles, un bon sac à main pour Louis Vuitton, le plus célèbre des malletiers maroquiniers.

Emballés délicatement et acheminés en Europe dans la Laboratoire de préparation paleontologique, les blocs sédimentaires contenant Skinny, ont passé 12 mois, pas moins de 3000 heures, entre les mains d'experts pour dégager les os, les empreintes de peaux, et les présenter selon une méthode révolutionnaire.

Presque millimètre par millimètre, grain par grain, le préparateur de fossiles en chef et son équipe ont, entre autres choses, dégagé la peau, faisant de Skinny l’un des sujets dans son groupe qui présente le plus d’impressions de peaux

Du fait que pour un paléontologue, retrouver de la peau de dinosaure est la plus belle découverte qui soit, nous pouvons indiquer à nos lecteurs qu'avoir " un tel niveau de fossilisation est aussi rare que de gagner au UK lotto. Le dinosaure Skinny a très probablement dû être enseveli très rapidement en milieu anaérobie, ce qui a permis la très belle conservation visible " E. Mickeler

Une simple observation montre que la peau de Skinny, le dipodocidae inconnu, la star d’Heathrow airport, était couverte de minuscules écailles de quelques millimètres chacune. Contrairement au lézard ou au serpent, les écailles de Skinny ne se chevauchaient pas. Si on avait pu toucher ce dinosaure, la sensation n'aurait donc été probablement pas celle d’une peau lisse, mais d'une surface plutôt inégale.

À propos de Skinny
Vous voyez les écailles presque en alvéoles.
Lire la Suite

Avec Skinny, diplodocidae qui possède apparemment le plus de surface d’impressions de peau, les chercheurs ont des échantillons de plusieurs endroits du corps d’un diplodocidae mais pas le’’ costume intégral’’. Il leur restera à étudier les possibilités que ce dinosaure ait eu quelques plumes à certains endroits de son corps ou s’il en était totalement dépourvu

Pendant plus d'un siècle, les paléontologues furent ainsi contraints d'extrapoler afin d'imaginer l'apparence des dinosaures, n'ayant retrouvé que leurs os. Ainsi, se basant sur l'image des reptiles contemporains, les chercheurs imaginèrent des dinosaures à peau épaisse et de couleur sombre , adoptant des tons bruns et verts (comme les crocodiles et les varans), ou bien totalement gris. 

En effet, il était très difficile de s'imaginer à quoi peut ressembler un dinosaure en ne regardant que son squelette (surtout avec les moyens scientifiques limités du XIX° siècle). Imaginons à quoi ressemblerait un canard ou un cygne sans plumes et sans bec ? Un chat ou un lapin, sans pelage, sans oreilles ni museau ? Dans un même ordre d'idée, comment imaginer la couche de graisse recouvrant certains animaux, comme les hippopotames ou les baleines ? Ou bien la crête des coqs et des dindons ? Ou bien la trompe des éléphants ? 

Les 30 dernières années ont permis de remettre en cause ces schémas classiques et on a assisté à une véritable renaissance des dinosaures à qui on prête désormais des couleurs, des plumes ou proto plumes.

Dès lors s’il n’est pas dit ou contredit que Skinny disposait d’une peau colorée, c’est toutefois en extrapolant ce fait que Thétis et Paleomoove Laboratory ont imaginé construire un socle laqué rouge pour le présenter, conférant ainsi, par proximité visuelle, un attrait certain à Skinny, Trésor de l’Humanité, qui est désormais aussi flamboyant qu’une oeuvre d’art 

Par ailleurs, alors qu'autrefois il était impossible de connaître la couleur de la peau des dinosaures (la pigmentation ne se conservant pas à l'état fossile), de nouveaux procédés scientifiques ont été expérimentés sur les restes des dinosaures à plumes retrouvés en Chine, restés dans un bon état de conservation.

Ainsi, le résultat de ces analyses a permis de découvrir des cellules pigmentées, révélant au grand jour le motif du plumage de quelques-unes de ces créatures disparues. 

Sur des sujets préservés à l’état de "momie", quelques équipes dans le monde essayent en outre actuellement d'extraire des fragments de protéines sur des échantillons prélevés, suivant ainsi une piste d'études des plus intéressantes.

À présent, le squelette pétrifié de Skinny est prêt à rencontrer le public au parc d'attraction de Durbuy. Une gloire post-mortem l'attend. Car les paléontologues qui l'ont étudié depuis sa découverte attendent que leur description paraisse dans une revue scientifique spécialisée pour dévoiler le nom exact qu’ils donneront à cette possible nouvelle espèce.

Collectionneur de crottes !!!

Si la peau ne nous dit rien sur ce que mangeaient les dinosaures, l’étude des crottes de dinosaures, crottes fossilisées dénommées coprolithes, nous renseigne sur le régime alimentaire de ces géants. 

Ces restes fossilisés, peu ragoûtants, nous permettent d’en apprendre beaucoup. On y a ainsi retrouvé du bois en ce qui concerne les crottes de dinosaures herbivores (Cf recherches de Karen Chin, de l’université du Colorado, à Boulder) 

Aux Etats-Unis, un fan d’histoire âgé de 36 ans , Georges Frandsen, collectionne ces coprolithes de dinosaures, depuis l’âge de 18 ans. Avec sa collection de 1277 crottes fossilisées, il a ainsi battu un record mondial consigné désormais dans le très officiel livre Guinness des records.

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant des dernières nouvelles et événements
Eric Mickeler Fossiles label

THÉTIS, le choix
de l'éthique, de l'honnêteté et de
la rigueur

Made in France
© THÉTIS. All rights reserved.